Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le gel de lin

Bonjour,

Me voici pour un nouveau tuto : la fabrication du gel de lin.

On peut le comparer au gel d’aloe vera, car il a la même propriété hydratante et le même effet tenseur.

C’est un élément de type aqueux, il peut remplacer totalement ou en partie l’eau dans les produits cosmétiques.

Si vous débutez dans la cosmétique je vous invite d'abord à consulter ici mon article sur la confection d'une recette.

Le gel de lin pour la peau

Vous pouvez l’appliquer directement tel quel en tant que sérum avant votre crème de jour, ou alors élaborer une recette plus élaborée, type oléogel, en ajoutant des huiles végétales et/ou essentielles, voire des actifs, en fonction des besoins de votre peau.

Il peut également être intégré dans une recette de crème de jour ou de nuit et remplacer la phase aqueuse de votre préparation.

Le gel de lin pour les cheveux

Pour les cheveux, c’est un vrai allié beauté, il scelle l’hydratation, ce qui est plutôt un bon point pour les cheveux secs. 

Vous pouvez donc l’utiliser en tant que soin quotidien pour redonner un peu d’hydratation et de brillance, dans ce cas vous en mettrez peu.

Il peut également remplacer le gel coiffant sans effet carton. Parfait pour les coupes les plus élaborées, mais également pour les cheveux bouclé et ondulé pour texturer les boucles et les dompter.

Pour en finir avec les cheveux, il peut également être incorporé dans les recettes de masques et d’après-shampoing.

 

Les ingrédients :

De l’eau minérale

Des graines de lin brunes ou blondes

Le matériel :

Une casserole

Pour filtrer le gel : Un bodum ou un tissu étamine ou un collant

 

Les quantités :

Pour l’eau : Le double d’eau, que la quantité désirée de gel de lin.

Pour les graines de lin, il faut 15 % de la quantité d’eau.

Ainsi pour 200 ml de gel de lin je mets 400 ml d’eau et 60 gr de graine.

Si vous n’avez pas de balance précision faite 2 verres d’eau pour ½ verre de graine.

Ça, c’est la règle, maintenant quand j’ai besoin d’une quantité précise je n’hésite pas à rajouter un petit rabe d’eau et de graine pour être sûr d’avoir la bonne quantité.

Le déroulé :

Le trempage pour optimiser ma quantité de gel je fais tremper mes graines toute la nuit dans l’eau.

Au matin, l’eau est légèrement visqueuse.

Pour ceux qui souhaitent s’en servir comme sérum, il est déjà

temps de filtrer votre préparation (voir chapitre filtrage).

Pour ceux qui souhaite une consistance plus épaisse, il est

maintenant temps de mettre le tout sur le feu, et de laisser jusqu’à frémissement. À partir de ce moment, on fait attention à la texture. Dès qu’elle correspond à ce que l’on souhaite, on retire du feu.

Je n’ai pas encore essayé, mais certains pour ne pas passer par la case filtrage mettent les graines de lin dans une boule à riz directement dans l’eau, et font cuire les graines de cette façon.

Le filtrage

Le gel de lin est plus facile à extraire à chaud. Dès que j’ai la bonne consistance, je mets le tout dans un bodum, j’appuie et le tour est joué…

Si vous n’avez pas de bodum vous pouvez utiliser une étamine, type filtre à jus, ou un collant ça marche aussi très bien, mais c’est plus contraignant.

Moi je fais un gel très visqueux et je préfère donc le bodum ; maintenant à vous de tester et de trouver la méthode qui vous convient le mieux.

 

 

 

 

 

La conservation

Comme tous les éléments aqueux, le gel de lin est très sensible aux contaminations.

Donc dès que le gel est fait on y ajoute un conservateur type cosgard et on le dose au maximum (1 %).

Vous n’avez pas de conservateur, ce n’est pas grave. Coulez votre gel dans un bac à glaçon et sortez vos cubes de gel au fur et à mesure de vos besoins. La règle étant qu’à l’air libre, sans conservateur, vous ne devez pas le garder plus de 3 jours.

Moi je fais un mix des 2. Je fais une grosse quantité à laquelle j’ajoute un conservateur et j’en mets une partie au congélateur… ainsi j’ai le temps de voir venir.

Vous devrez également conditionner votre gel dans un flacon qui limite au maximum les contaminations soit par l’air soit avec les doigts. Moi j’utilise un flacon push et c’est parfait.

Astuce 1 : Ne jeter pas vos graines de lin, elles sont encore utilisables 3 fois. Mettez-les au congélateur et ressortez-les dès que besoin.

Astuce 2 : Vous pouvez également utiliser vos graines cuites pour agrémenter vos salades, vos cakes, vos pains… rien ne se jette…

Astuce 3 : De nos amis végétaliens et des allergiques aux œufs, le gel de lin peut remplacer le blanc d’œuf. Une fois le gel filtré, n’y mettez pas de conservateur et utilisez-le comme le blanc d’œuf.

 

Profitez bien de cette recette et prenez soin de vous... à très vite

Pour suivre mon actualité, n’hésitez pas à vous abonner à mon blog.

Soutenez-moi sur tipeee.com

Plateforme de financement participatif fondée sur le principe du pourboire. 

Aucune obligation mais des contreparties.
Participation possible même en visionnant  des clips gratuits.

Merci

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Melanie 02/03/2019 00:51

Coucou, merci pour toutes ses infos, et du coup avec le cosgard il se conserve combien de temps ?
Tu le conserves au frigo ?

Marie 02/03/2019 13:56

Bonjour,
Pour ma part je prépare mon gel de lin et je garde dans un pot environ 50 ml pas plus... le reste au congélo... Comme cela aucun problème de conservation.