Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Base de gel lavant

Bonjour,

Faire ses cosmétiques maison ne veut pas nécessairement dire dépenser des fortunes. J’ai donc voulu vous le prouver en vous donnant ma recette de base de lavante.

Cette recette est simple, avec peu d’ingrédients, et est très douce avec la peau. Elle reste un de mes produits fétiches.

Elle est personnalisable à l’infini et vous permet de confectionner des gels douche, des shampoings, des soins lavant visage et corps.

Ce qui ne gâche rien, cette formule est très économique (moins de 1,6 euros les 250 ml, selon votre fournisseur).

Alors envie de vous lancer ?

- Les ingrédients -

La phase aqueuse

Selon vos envies, vous pouvez personnaliser cette phase au gré de vos envies. Dans la recette de base que je vous mets je mets de l’eau minérale, mais vous pouvez tout à fait la remplacer tous ou en partie par :

- Du lait d’avoine (procédé de fabrication ici), pour un soin crémeux et d’une douceur incomparable

- Un hydrolat, pour un soin visage ou pour les peaux particulièrement sensibles et abimées.

- Du gel d’aloe vera (procédé d’extraction ici), ou du gel de lin (procédé de fabrication ici), pour un soin réhydratant.

Le SCI

C’est un tensioactif dérivé de l’huile de coco, présenté sous forme de poudre granulée. Bien toléré par la peau, il est l’un des plus doux des tensioactifs solides. Il apporte une mousse riche et crémeuse.

Selon votre porte-monnaie et la tolérance de votre peau vous pouvez le remplacer tous ou en partie par du SCS (moins cher, mais plus agressif).

La Mousse de Babassu

Dérivé de l’huile de Babassu, c’est un tensioactif très doux. Il s’utilise en complément du SCI pour améliorer son pouvoir moussant et apporter plus de douceur à votre base

La glycérine

C’est un agent humectant et hydratant. Il attire l’eau et permet donc de maintenir la teneur en eau naturelle de la peau.

La gomme de Carraghénane Iota

Extraite d’algues rouges, cette gomme est idéale pour réaliser des gels transparents. Elle présente une bonne affinité avec les tensioactifs. Elle permet de créer des gels au touché doux et hydratant. Cette gomme a également une action gainante très appréciable pour les cheveux.

Selon les ajouts ou le choix de votre phase aqueuse, vous pourrez être amené à ajuster son dosage. Je recommande le dosage à 1 %, mais si vous constatez que la consistance ne vous convient pas n’hésitez pas à l’ajuster lors des prochaines utilisations.

Le cosgard

Ce conservateur permettra de conserver les préparations contenant une phase aqueuse. Il est d’origine synthétique, mais c’est l’un des rares conservateurs autorisés par Ecocert et il est donc très utilisé en cosmétique bio.

Il se dose entre 0.6 et 1 %.

Si vous réalisez vous-même votre phase aqueuse (aloe vera, lait d’avoine, gel de lin, hydrolat maison), je vous conseille de monter le dosage du cosgard à 1 %.

Si vous utilisez de l’eau minérale ou une phase aqueuse achetée toute faite, vous pouvez descendre le dosage à 0.6 %. En règle générale, ces produits sont conditionnés avec un conservateur.

(NB : pour les hydrolats, prenez cependant le temps de vérifier leur résistance aux contaminations, si le produit est dit très fragile vous pouvez augmenter le dosage de cosgard).

- La recette -

Phase

Ingrédients

%

A

Glycérine

5

A

Phase aqueuse (eau, hydrolat, lait végétal, gel végétal…)

73,4

A

Gomme de Carraghénane

1

B

SCI ou SCS

10

C

Mousse de babassu

10

C

Cosgard

0,6

 

- La confection -

Avant de commencer votre recette, je vous invite à bien nettoyer votre plan de travail ainsi que votre matériel.

Je vous invite également, si vous ne l’avez pas fait, à consulter mon article ici sur les bonnes pratiques en cosmétique.

 

1/Dans un récipient, pouvant aller au bain-marie, mélangez la phase aqueuse et la glycérine.

2/Dispersez la gomme dans la phase aqueuse, tout en mélangeant simultanément de façon à éviter au maximum la formation de grumeaux.

3/Mettez votre préparation au bain-marie, et laissez chauffer jusqu’à dissolution des grumeaux.

4/Toujours au bain-marie, ajoutez le SCI et laissez chauffer jusqu’à dissolution.

5/Laissez refroidir.

6/Dans un récipient, mélanger les ingrédients de la phase C. L’ajouter à votre préparation refroidie.

 

- La personnalisation -

Pour personnaliser votre recette, vous devrez simplement déduire tous vos ajouts de la quantité de phase aqueuse.

Voici des exemples de personnalisation possible :

Un shampoing : + 3 % de coco silicone (à déduire de votre phase aqueuse).

Un soin nourrissant : max+5% d’huile ou beurre végétaux (à déduire de votre phase aqueuse).

Un soin lavant aux huiles essentielles : max + 0.5 % d’HE seul ou en synergie (à déduire de votre phase aqueuse).

Un soin lavant aux actifs cosmétiques : max + 10 % d’actifs (à déduire de votre phase aqueuse).

Un soin ludique : ajout de fragrances et/ou de colorant selon vos envies, tout en respectant les dosages (à déduire de votre phase aqueuse).

 

Pour tout ajout, il se peut que la viscosité change. Si votre préparation devient trop liquide vous ne pourrez pas ajouter de Carraghénane, car sa dissolution se fait à chaud, mais vous pouvez essayer avec du xanthane. Pour vos prochaines préparations, vous penserez à réajuster la quantité de gomme Carraghénane dès la conception de la recette.

 

- Le conditionnement -

1 /Avant de mettre en flacon pensez à contrôler le pH

Cheveux entre 4 et 5

Visage : entre 5.5 et 7

Corps : entre 5 et 7

Hygiène intime : entre 4.5 et 5.5

Si besoin, ajuster le ph (pour plus d’aide ou d’information sur le pH, cliquez sur ce lien).

 

2/Pensez à bien nettoyer et désinfecter votre contenant. Comme d’habitude, privilégiez les conditionnements limitant le contact avec l’air et vos doigts. (Type pompe).

 

3/Attendez quelques heures avant de mettre en flacon, du fait de la présence de gomme et d’ajouts la consistance peut changer et demander d’être réajustée.

 

PS: Vous remarquerez dans cette image, que j'ai finalement décidé de mettre un colorant ( je vais l'offrir à une jeune fille). J'ai ajouté 2 gouttes de colorant de jus betterave ... et ai réajusté le cosgard en proportion.

Et ca mousse les amis, ca mousse

 

Comme d’habitude, voici une petite étiquette pour finaliser comme il se doit votre création (clique droit + enregistrer sous). 

 

J’espère que cette recette vous plaira autant qu’à moi…

 

Prenez soin de vous... et à très vite

Pour suivre mon actualité, n’hésitez pas à vous abonner à mon blog.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le et/ou commentez-le…

 

Soutenez-moi sur tipeee.com

Plateforme de financement participatif fondée sur le principe du pourboire. 

Aucune obligation mais des contreparties.
Participation possible même en visionnant  des clips gratuits.

Merci

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Neila 29/04/2020 18:51

Il est possible dutiliser juste le tensioactif SCI ?

Marie 17/07/2020 18:08

Bjr désolé pour le retard de réponse des beug sur mon ordi me bloquait l'accès à mon blog.
La mousse de babassu permet de garder une consistance épaisse...sans il deviens trop liquide