Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gelée après-shampoing démêlante

Bonjour,

 

Lors de mon passage au fait-maison, un des derniers produits à être entrée dans mon quotidien fut l’après-shampoing.

 

D’une part, parce que mon cheveu est d’une nature assez capricieuse : souple, il ne faut pas que je le surcharge en apport (sinon il est tout raplapla), cependant il a besoin d’hydratation (eau) et de nutriment (huile).

Toutes les recettes que j’essayais étaient trop riches et mes cheveux étaient vite gras et sans volume.

 

D’autre part, car il existe une réelle controverse sur les produits actifs démêlants utilisés dans la cosmétique-maison.

Ces produits sont des ammoniums quaternaires ou des polyquaterniums, des substituts des silicones, qui sont irritants et non biodégradables. Ces produits sont également occlusifs c’est-à-dire qu’il se fixe sur le cheveu et l’étouffe comme avec l’utilisation de silicone classique.

On peut les reconnaître par leur nom qui contient « -monium », « -chloride », « bromide » ou « quaternium-» suivi d’un chiffre.

Majoritairement interdits dans les produits bio, nous retrouvons toutefois des exceptions, comme par exemple le BTMS et l’honeyquats.

 

Trouver une formule adéquate n’a pas été aisé. J’ai longuement discuté sur des forums, fait des essais (et des erreurs aussi) … Mais je suis maintenant contente du produit obtenu : la gelée après-shampoing.

Elle a été testée et approuvée par plusieurs de mes amies à la nature de cheveux très différente les unes des autres.

 

Allez, comme d’habitude un petit tour du côté des ingrédients, puis, place à la recette.

- Les ingrédients -

Le lait d’avoine

C’est un excellent agent hydratant qui est d’une douceur incomparable pour la peau et les cheveux même les plus intolérants.

Il démêle, gaine, répare et calme les démangeaisons… un produit tout trouver pour prendre soin de nos cheveux de notre cuir chevelu.

 

La gomme de Carraghénane

C’est un épaississant extrait d’algues rouges. Il va permettre de trouver la bonne consistance de notre gelée.

La gomme de Carraghénane a également la particularité d’avoir une très bonne affinité avec les cheveux grâce à son effet « silicone-like ». Il va lisser, gainer, et discipliner le cheveu  

 

L’huile de coco

Cette huile est reconnue pour ses propriétés protectrices, adoucissantes et émollientes. Elle nourrit le cheveu tout en lui donnant brillance et vigueur aux cheveux. 

 

La glycérine

C’est un agent humectant et hydratant. Il attire l’eau et permet donc de maintenir la teneur en eau naturelle du cheveu.

 

Le coco-silicone

Cet émollient d’origine naturelle est un substitut idéal aux silicones synthétiques. Il gaine sans effet gras, protège et lisse le cheveu tout en apportant de la brillance.

 

Le cosgard

Ce conservateur permettra de conserver les préparations contenant une phase aqueuse. Il est d’origine synthétique, mais c’est l’un des rares conservateurs autorisés par Ecocert et il est donc très utilisé en cosmétique bio.

Comme la phase aqueuse est le lait d’avoine, il est prudent de doser le cosgard à 1 %.

 

-La recette -

Phase

Ingrédients

%

A

lait d’avoine

87,2

B

gomme Carraghénane

0,8

C

huile de coco

3

D

glycérine

5

D

coco silicone

3

D

cosgard

1

E

Facultatif : ajout à retirer de la quantité d’eau :

- Fragrance : 1 %

- Mousse de babassu : jusqu’à 5 %  (si après rinçage votre cheveu reste gras ou poisseux)

 

 

- La confection -

Avant de commencer votre recette, je vous invite à bien nettoyer votre plan de travail ainsi que votre matériel.

Je vous invite également, si vous ne l’avez pas fait, à consulter mon article ici sur les bonnes pratiques en cosmétique.

 

 

1/confectionnez un lait d’avoine. Pour une recette détaillée, cliquez sur ce lien ici.

Les quantités :         

Pour l’eau : Le double d’eau de la quantité de lait désirée.

Pour l’avoine, il faut 10 % de la quantité d’eau 

Ainsi, pour 200 ml de lait d’avoine je mets 400 ml d’eau et 40 gr d’avoine.

Pour le filtrage vous pouvez vous aider soit d'un bodum, soit d'une étamine... à vous de voir.

 

2/une fois le lait obtenu, et tant qu’il est encore chaud, incorporer la gomme de carraghénane. Placez au bain-marie, et mélangez vigoureusement jusqu’à dissolution de la gomme.

3/toujours au bain-marie ajoutez l’huile de coco. Une fois liquéfié et bien incorporé à votre préparation vous pouvez retirer du bain-marie.

 

 

4/laissez votre préparation refroidir puis ajoutez les éléments de la phase D. En refroidissant vous constaterez que votre préparation continue de s'épaissir.

5/vérifiez le pH, et ajustez si nécessaire. Pour plus d’information sur le pH, je vous invite à cliquer sur ce lien ici

Idéalement pour les cheveux il faut atteindre un ph de 4 à 5.

 

-Le conditionnement -

 

1/Pensez à bien nettoyer et désinfecter votre contenant. S’agissant d’un produit assez compact je préconise un conditionnement dans un flacon pompe ou en recyclage un ancien flacon de sauce …

 

Conseil d'utilisation: Secouez bien avant utilisation. Appliquez sur les pointes, laissez pauser max 5 min, puis rincez...

Le lait d’avoine étant un produit sensible ne faites pas une trop grosse quantité. Cependant vous pouvez en congeler une partie à ressortir quand vous en avez besoin…

 

Comme d’habitude, voici une petite étiquette pour finaliser comme il se doit votre création (clique droit + enregistrer sous).

 

 

J’espère que cette recette vous plaira autant qu’à moi…

 

 

Prenez soin de vous... et à très vite

Pour suivre mon actualité, n’hésitez pas à vous abonner à mon blog.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le et/ou commentez-le…

Soutenez-moi sur tipeee.com

Plateforme de financement participatif fondée sur le principe du pourboire. 

Aucune obligation mais des contreparties.
Participation possible même en visionnant  des clips gratuits.

Merci

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article